Logo suisse21.tv
Inscription Newsletter suisse21.tv
Reseaux Sociaux

http://manuelpratiqueinternational.com

www.bresil21.tv

www.allemagne21.tv

www.paris21.tv

www.angleterre21.tv





www.canada21.tv



www.belgique21.tv

Magazine des Français de l'Etranger N°31 du 28 février 2015
Bonjour et bienvenue dans ce magazine des Français de l’étranger de février 2015. Au sommaire ce mois-ci : les chiffres 2014 des Français dans le monde, la cour européenne condamne la France, de nouvelles mesures des dernières lois de finances qui concernent les expatriés, le lycée français de Moscou en grève, la Chine qui assouplit ses conditions d’entrée,

Tout de suite une interview de Christophe Bouchard, Directeur des Français à l’étranger et de l’administration consulaire qui nous délivre ici les principaux chiffres actualisés de la communauté française à l’étranger, une occasion pour revenir sur les services proposés par l’administration consulaire.
ITW bouchard

Le 26 février la cour européenne de justice a rendu sa décision relative à la compatibilité avec le droit européen de la soumission des revenus immobiliers des non-résidents à la CSG-CRDS. Ainsi la cour a tranché pour l’interdiction du cumul de deux législations européennes de sécurité sociale. En effet Bruxelles a estimé que la CSG-CRDS est une cotisation sociale et non pas un impôt sur le revenu. Un non résident n’a donc pas à payer cette cotisation qu’il honore déjà dans son pays de résidence. Le Conseil d'Etat français devrait prochainement se prononcer. Ainsi l'État français va devoir renoncer aux 250 millions annuels que cette taxe devait lui rapporter mais en plus rembourser les montants des trop perçus depuis 2012 à ceux qui en feront réclamation dans les délais impartis. Plusieurs mesures des dernières lois de finances concernent les expatriés. La première signifie la fin de l’obligation de représentation fiscale pour les Français résidant dans l’Union européenne, en Islande et en Norvège au titre de l’imposition des plus-values immobilières et de certaines plus-values de cession de droits sociaux, ou sur demande de l’administration fiscale en matière d’impôt sur le revenu, d’impôt de solidarité sur la fortune, d’impôt sur les sociétés et de taxe annuelle de 3% sur les immeubles.
La seconde est un abattement exceptionnel de 30% en cas de cession d’un terrain à bâtir en France avant le 31 décembre 2015 (applicable aux résidents français et aux non-résidents).

Depuis début 2012, le titulaire d’un PEA résidant à l’étranger ou en partance ,’était pas oblige de le clôturer. L’administration fiscale vient d’apporter un nouvel assouplissement en matière de territorialité du PEA. Ainsi il est désormais possible d’ouvrir un PEA auprès d’une entreprise d’investissement établie dans un Etat membre de l’Union Européenne ou de l’EEE. La détention par une personne physique française d’un PEA (ou d’un PEA-PME) auprès d’une banque ou d’un courtier européen permet donc de bénéficier du régime de faveur fiscale du PEA, à une double condition : d’une part, l’intermédiaire européen doit respecter la réglementation française relative au libre établissement et à la libre prestation de services et d’autre part, il doit se soumettre aux mêmes obligations déclaratives que les organismes français. Pour rappel, la détention de titres dans le cadre d’un PEA permet l’exonération des plus-values et dividendes mais pas des prélèvements sociaux.

Du 10 au 13 février un mouvement social a touché le lycée français de Moscou en cause l’impact de la chute du rouble sur les salaires des 70 enseignants français en contrat local. Un communiqué publié par les personnels grévistes indiquait que la crise économique qui touche la Russie «a fait plonger le salaire des contrats locaux, en termes de pouvoir d'achat, de plus de 35% depuis septembre», alors que l'établissement géré par l’AEFE, «continue de percevoir les frais de scolarité sur une base en euros».

La Chine en la personne de son premier ministre Li Keqiang a affirmé vouloir faciliter l’installation d’étrangers sur place. « Le pays leur offrira plus de produits et de services internationaux, et sera ainsi une terre de promesses pour l'innovation et le succès de talents dans divers secteurs », a-t-il dit lors d'une réunion organisée par le Bureau national d'administration des experts étrangers. Ainsi la politique des visas et les conditions d'obtention de permis de résidence et de cartes vertes en Chine vont être facilitées. Depuis que la Chine a commencé à délivrer des cartes vertes en 2003, 500 étrangers par an se sont vus remettre le précieux sésame, quand les Etats-Unis octroient 1 million de cartes vertes chaque année.

Merci de nous avoir suivi et rendez- vous le mois prochain

Magazine des Français de l
 
Bale : 24h Chrono de l'International 2015 - Vivre à Bale
Emission animée par Thomas Dioudonnat – journaliste

Invités plateau :
Frédéric Duvinage – Directeur - Eurodistrict Trinational de Bâle
Claudine Schmid – Députée des Français de Suisse et du Liechtenstein
Nicole Pleines - Déléguée consulaire – Comité de l'Union des Français de Suisse
Yolande Dietsch – ex-Directrice de l'École Française de Bâle
Didier Assandri – Directeur - Business & Technology – CCE
Véronique Bidinger – Fondatrice « Bâle en Français »

Interventions vidéos :
Sylvaine Carta-Le Vert - Consul Général de France à Zurich
Lionel Pilorget - Français résidant à Bâle
Jean-Philippe Keil - Membre élu de l'AFE
Romain DURIEZ - Directeur de la CCI France Suisse
Xavier Reinfrid - Comité de l'Alliance française de Bâle
Maryvonne Chartier-Raymond - Vice-présidente de l'Alliance Française de Bâle

H+20s à H+5min26
Présence française à Bâle / Suisse (chiffres, profil, évolution)
Relations franco-suisses (population, culturelles, linguistiques, économiques)
Bâle, région frontalière dynamique

H+5min27 à H+6min44
Le coût de la vie à Bâle

H+6min45 à H+8min51
Zoom sur l'activité transfrontalière

H+10min20 à H+16min16
Les spécificités du système scolaire suisse

H+17min35 à H+20min30
La tendace économique générale à Bâle / Entreprendre en Suisse

H+20min31 à H+22min54
Modalités de création d'une société en Suisse (canton de Bâle) ? Fiscalité ?

H+22min55 à H+26min53
Suisse, marché d'exportation ; économie de services ; secteurs porteurs ?
Avantages et inconvénients d'implanter sa société à Bâle

H+27min16 à H+36min43
Zoom sur l'association « Bâle en Français »
La vie quotidienne à Bâle (sécurité, marché de l'immobilier, vie culturelle)

H+36min44 à H+39min12
Erreurs à ne pas faire ? Des conseils pour ceux qui souhaitent s'implanter à Bâle ?

Bale : 24h Chrono de l
Magazine Alerte Export du 27 février 2015
Bonjour, au sommaire de ce magazine de février 2015, comme chaque mois le baromètre des CCE avec Bruno Durieux et l’analyse du marché suisse par Romain Duriez - Directeur de la CCI France Suisse, la gestion des garanties publiques pour le compte de l’état confiée à la BPI, naissance de la banque d'exportation internationale entre la France à l'Afrique , le TAFTA commence à boire la tasse, et bien sûr les évènements à ne pas manquer en mars.

Pour commencer et comme à l’habitude découvrons le baromètre mensuel des CCE en compagnie de Bruno Durieux ancien Ministre et ancien Président des CCE
ITW

Pour suivre une interview sur les potentialités du marché Suisse pour les entreprises Françaises avec Romain DURIEZ - Directeur de la CCI France Suisse.
ITW
Une interview à retrouver dans son intégralité dans la rubrique « interviews » avec notamment un point sur la conjoncture économique actuelle de la Suisse après les quelques jours de tourmente qu’elle a vécu à la mi-janvier

Bercy a annoncé le 22 février qu’il engageait une réflexion sur l’avenir du dispositif des garanties publiques à l’export, qui concerne plus de 12 000 exportateurs français. Dans ce cadre, il indique étudier la possibilité de transférer au groupe Bpifrance l’activité de gestion des garanties publiques pour le compte de l’Etat, réalisée par Coface depuis 1946. En cas de décision favorable, le schéma cible sera arrêté d'ici la fin de l'année 2015, pour une mise en œuvre rapide. Une annonce qui a fait perdre à la COFACE 5% de son titre à la Bourse de Paris, le jour même. En effet si une telle décision est adoptée cela signifiera selon l’assureur crédit, une perte de 59.9 millions d’euros par an soit environ 4% de son chiffre d’affaires.

Lors d'un forum franco-africain à Paris le 6 février, François Hollande a émis l'idée de création d'une banque de l'exportation au profit des grands contrats internationaux car selon ses termes : «L'Afrique, c'est notre avenir. Sa fabuleuse progression démographique, sa forte croissance ces dernières années, ses ressources naturelles et ses capacités d'assurer son développement nous poussent à davantage tenir en compte ce continent». Il voit dans cette banque, une aide à la promotion des exportations des entreprises françaises, via des financements structurants, innovants et très accessibles. «Ce dispositif concernera tous les pays, tous les secteurs économiques sans restriction et chaque fois qu'il y aura un contrat qui dépasse un certain volume, 100 ou 200 millions d'euros», a affirmé le président François Hollande. La banque d'exportation internationale qui reliera la France à l'Afrique devrait intervenir fin mars 2015.

Le Traité de libre-échange transatlantique encore nommé TAFTA, son acronyme anglo-saxon, commence à boire la tasse. Ce projet censé abolir tous les obstacles qui pourraient survenir dans les échanges des 2 côtés de l’Atlantique et qui concerne plus de 820 millions de consommateurs fait naître toutes sortes de craintes d’une part alimentaires comme …du poulet chloré américain dans nos assiettes, aux OGM…et d’autre part juridiques avec la question de l’ISDS qui en résumé, se propose de porter devant un devant un tribunal arbitral international les litiges opposant un état et un investisseur.

Un ouvrage récemment publié par Maxime Vaudano intitulé « Docteur TTIP et Mister Tafta » se propose de faire un point sur les idées reçues à chasser. Primo, concernant les craintes liées au domaine de l’alimentation : le traité de libre-échange conclu entre l’Europe et le Canada en 2014, n’a autorisé les producteurs de viande canadiens à exporter leur viande en Europe qu’au travers de filières spécifiques. On le voit la commission européenne n’avait donc pas transigé sur sa réglementation sanitaire et environnementale.

Secundo, quant à la question de l’ISDS, l’Allemagne attaquée en 2009 par l’entreprise de charbon suédoise Vattenfall, qui devait construire une centrale à charbon a dû revoir les standards environnementaux de Hambourg à la baisse afin d’éviter une réparation réclamée de 1.3 milliard d’euros. Et pour finir, concernant les millions d’emplois et d’euros à la clé du TAFTA, ils ne seront pas si l’on en juge par l’ALENA traité conclu en 1994 entre les USA, le Mexique et le Canada qui a lui seul a détruit près de 700 000 emplois aux États-Unis. ..

Avant de nous quitter et comme chaque mois les évènements à ne pas manquer en mars 2015

Les entrepreneurs et porteurs de projet intéressés par l’ASEAN (Indonésie, Malaisie, Myanmar, Philippines et Vietnam) ne manqueront pas le 31 mars le séminaire organisé par le service international des CCI Nord de France, qui lui est consacré. Inscriptions et renseignements auprès de Olivier Lopez - o.lopez@cci-international.net

Le 20 mars 2015, La CCI française de Barcelone propose un séminaire découverte autour de l'implantation d'une enseigne retail à Barcelone pour permettre aux entreprises de découvrir le potentiel de Barcelone dans ce secteur et de valider l'environnement juridique et immobilier d'affaires.
Pour s’inscrire : allez sur le site www.camarafrancesa.es

Merci de nous avoir suivis et rendez-vous le mois prochain

Magazine Alerte Export du 27 février 2015
 
Interview de Romain DURIEZ - CCI France Suisse
Romain DURIEZ, Directeur de la CCI France Suisse, nous parle de la conjoncture actuelle de la Suisse et des opportunités pour les entreprises française
Interview de Romain DURIEZ - CCI France Suisse
Vers la fin des forfaits fiscaux en Suisse ?
Le 30 novembre prochain, les électeurs de la confédération sont appelés aux urnes à propos de l'impôt sur la dépense. Un scrutin fédéral et cantonal dont les enjeux économiques et sociaux demeurent importants comme le confirme la chambre de commerce et d'industrie de Genève (ndlr : CCIG)
→ interview M. Charles Lassauce, membre de la direction CCIG
Actuellement, on dénombre 5650 contribuables étrangers qui bénéficient de ces forfaits fiscaux. Consommation locale, mécénat, tourisme et services, autant de secteurs de l'économie suisse qui pourraient être touchés en cas d'abolition.
→ interview M. Marc Schindler, journaliste suisse résidant en France
Une initiative populaire qui n'a pas finit de faire parler d'elle ! Entre impératifs économiques et questions de morale, les citoyens helvétiques devront trancher à la fin du mois sur l'avenir du forfait fiscal.

Vers la fin des forfaits fiscaux en Suisse ?
 
Magazine de l'impatriation n°15 du 30 janvier 2015
Bonjour et Bienvenue dans ce premier magazine de l’impatriation de l’année 2015, au sommaire et comme chaque mois le conseil de la SBE, le succès des 24H Chrono de l’international, la mission sur le retour d’expatriation d’Helene Conway Mouret, une plaquette publiée pour les droits des salariés étrangers détachés temporairement en France, un point sur le nombre des régularisations d'étrangers en France et enfin Axelle Lemaire recherche des investisseurs étrangers pour les startups françaises

Pour commencer, le conseil du mois concernant les conditions pour pouvoir assurer un véhicule lors que l’on est impatrié en France avec Morgane EVROUX - Conseiller de Clientèle International à la SBE – Société de Banque et d’expansion
ITW

Profitons de ce nouveau magazine pour saluer le succès de la 9ème édition des24H Chrono de l’international qui s’est déroulé les 13 et 14 janvier derniers chez TV5 Monde. Cette opération réalisée en co production avec la chaîne francophone et Mondissimo et placée sous le haut patronage de Matthias FEKL – Secrétaire d'État chargé du Commerce extérieur, de la Promotion du tourisme et des Français de l'étranger a réuni plus de 300 000 spectateurs durant le direct. Une occasion pour évoquer lors de l’émission de clôture consacrée à Paris, le retour d’expatriation ainsi que l’arrivée des impatriés. Une émission a regarder sur www.mondissimo.com

Lors de cette émission consacrée notamment au retour, l’ex Ministre des Français de l’étranger, Hélène Conway Mouret – Sénatrice des Français établis hors de France est venue présentée les grands axes de la mission que lui a confiée Emmanuel Vals pour faciliter le retour des Français de l’étranger dans leur patrie d’origine et le dispositif qui est mis en place pour les concerter et recueillir les questions qu’ils se posent quant à leur retour…à ce titre une adresse pour témoigner :
contact@helene-conway.com

Le 22 janvier une publication émanant de la Direction de l'information légale et administrative fait le point sur les droits des salariés étrangers détachés temporairement en France. Une plaquette d’information proposée par les services de l’État (traduite en allemand, bulgare, espagnol, polonais, portugais, roumain et russe) est désormais disponible sur Service-public.fr. Ce document recense les droits des employés, les obligations des employeurs, les possibilités existantes en matière de protection sociale, et des contacts utiles.
En effet, les entreprises dont le siège social est établi hors de France peuvent détacher temporairement leurs salariés en France. Par conséquent, elles doivent appliquer aux salariés détachés certaines dispositions prévues par le code du travail.

Selon l’agence REUTERS le 15 janvier, le nombre des régularisations d'étrangers en France a baissé de 11,4% en 2014 après un bond en 2013 dû à l'assouplissement des conditions permettant les admissions exceptionnelles au séjour. Les chiffres fournis par le ministère de l'Intérieur indiquent que les régularisations sont passées de 35.274 en 2013 à 31.265 en 2014.Le motif familial continue de justifier 83% des régulations, mais il est en baisse (-14,5 %), de même que celles des parents d'enfants scolarisés (-40 %) et des personnes résidant en France depuis plus de dix ans (-28,3 %). En revanche, les régularisations pour motif économique sont en hausse (+9,4%).Les acquisitions de nationalité ont de leur côté augmenté de 10,9% l'an dernier, avec 77.335 nouveaux Français. L'augmentation a été de 10,3% par décret, et de 12,6% par mariage.

Axelle lemaire, secrétaire d’État en charge du numérique se fait fort de faire venir des investisseurs en France. Elle assure en effet que la France dispose d’un vivier de startups et que même si la France a raté la décennie qui était celle des OTT (Over The Top) et des grandes plateformes numériques elle peut gagner de nombreuses parts de marché sur les objets connectés. Elle en veut pour preuve le succès que ces entreprises de l’hexagone ont rencontré lors d’un récent salon à Las Vegas qui leur a fait la part belle. L’obstacle principal des startups françaises est lié au manque de financement pour s’industrialiser et s’internationaliser, un obstacle qu’elle s’engage à surmonter avec la mise en place d’un dispositif d’amortissement fiscal sur 5 ans, de l’investissement des grands groupes dans des startups par le biais de fonds d’investissement.

Merci de nous avoir suivis et rendez-vous le mois prochain

Magazine de l
1er Forum sur l'implantation en France pour les entreprises suisses
La chambre franco-suisse pour le commerce et l'industrie organisait la semaine dernière à Lyon, la première édition de son forum sur l'implantation en France pour les entreprises suisses.
Une journée hautement informative puisque les participants ont pu écouter avec attention les témoignages des sociétés implantées sur place mais aussi les conseils plus techniques de l'Aderly, l'agence pour le développement économique de la région lyonnaise
→ intervention Jean-Noël Rey – président CCI France Suisse
Des chiffres éloquents qui ne sauraient refléter les dernières tendances, défavorables à l'Hexagone dans la conjoncture économique actuelle. En 2011, 46 projets d'investissements suisses avaient vu le jour en France contre 29 en 2013, soit une baisse significative de 37 %.
→ interview Fabienne Diaz – déléguée France CCI France Suisse
En 2013, on recensait plus de 1'300 sociétés suisses en France, soit 140 000 salariés. A titre d'exemple, le géant suisse Nestlé emploie entre 15'000 et 20'000 personnes sur le sol français.
Prochain événement CFSCI, le 20 novembre à Genève, pour le 8e Forum sur l'implantation en Suisse.

1er Forum sur l
 
La Suisse conserve son forfait fiscal
Les Suisses ont dit non. Non à l'initiative sur le triplement de la réserve d'or de la Banque nationale suisse, non à Ecopop qui prévoyait la fixation d'un seuil migratoire à 0,2 % par an et non à l'abolition des forfaits fiscaux.

A l'issue du scrutin référendaire du 30 novembre dernier, les électeurs de la Confédération ont rejeté les différentes propositions qui avaient été soumises à leur vote.

Une véritable « ouf » de soulagement pour les quelques 5'600 ressortissants étrangers qui bénéficient de cet impôt sur la dépense, plus communément appelé forfait fiscal.
→ interview Marc Schindler

Depuis 2012, sont éligibles au forfait fiscal les personnes dont le revenu annuel dépasse 400'000 francs suisses et dont la dépense déclarée correspond au minimum à sept fois la valeur locative du logement occupé.

Actuellement, on estime à 2'000 le nombre de Français résidant en Suisse sans y exercer d’activité lucrative et donc imposables via les modalités de cette fiscalité.

Pour l’heure, les contribuables imposés au forfait - principalement à Genève ainsi que dans les cantons francophones de Vaud et du Valais - paient en moyenne 110'000 euros d’impôts par an.

Un régime a priori plus avantageux que l'ISF français pour les fortunes hexagonales. L'impôt sur la fortune devrait atteindre une somme record cette année, puisque les 300'000 foyers éligibles à l'ISF rapporteront pas moins de 5,3 milliards d'euros à l'administration fiscale en 2014 !

Depuis la dénonciation de la convention franco-suisse sur les successions, qui doit prendre fin au 1er janvier 2015, la Suisse présente moins d’attrait en terme de cession de patrimoine pour les ressortissants Français.

Mais les réformes envisagées par la France pourraient occasionner certains effets pervers. En durcissant la fiscalité et en mettant à mal l'épargne populaire, les départs pour motifs fiscaux pourraient ainsi se multiplier au cours des prochaines années.
La Suisse conserve son  forfait fiscal
Dans les coulisses de la F4 avec Paul Hökflet Jr
A l'occasion du passage du GT Tour sur le circuit de Nogaro, la formule monoplace F4 avait investi le Sud-Ouest de la France le temps d'un week-end riche en émotions sportives.

Crée en 1993 sous l’appellation Formule Campus Renaul Elf, ce championnat est aujourd'hui organisé par le centre de formation « Auto Sport Academy ». Agrée par la Fédération française de sport automobile (ndlr : FFSA), cet organisme forme des moniteurs de pilotage, des mécaniciens de compétition, et développe la formation de pilotes en France et tout autour de la planète.

Unique au monde, l'institut de formation de la FFSA est ainsi amené à acquérir une dimension internationale en devenant la référence pour l'apprentissage des métiers du sport automobile. Le mois d'octobre sera donc décisif pour les jeunes pilotes engagés puisque après une halte en Espagne à la mi-octobre, ils reviendront disputer la finale en France à la fin du mois, sur le mythique circuit Paul Ricard.

Dans les coulisses de la F4 avec Paul Hökflet Jr
 
Mars 2015 (Version Française)
Bienvenue dans le magazine « What’s up in Paris » de mars 2015.

Mensuel, il est dédié à tout ce qu’il faut vivre, voir, écouter, et faire à Paris !
Alors restez avec nous et découvrez grâce à « What’s up in Paris » une sélection des incontournables de ce mois

Vivre :
À Chatou, vous irez vivre des moments champêtres lors de la plus grande foire de brocante et d’antiquités de France. Du 6 au 15 mars dans l’ile des impressionnistes vous pourrez chiner du mobilier vintage, et de bonnes occasions proposés par plus de 700 antiquaires et brocanteurs de la France entière. Pour son 45ème anniversaire la Foire de Chatou vous réserve des surprises dans un esprit guinguette et canotiers…

Du 5 au 13 mars…Envie de vivre la St Patrick à Paris ? Rien de plus simple car de nombreux lieux vont vous proposer d’aller faire la fête tout habillé de vert…Par exemple: Pour les fans de la danse et de la musique irlandaise en live, rendez-vous au Casino de Paris pour assister au « spectacle musical « Irish Celtic », un spectacle étonnant, unique, à la fois explosif, drôle et touchant !
Pour prendre les billets rendez- vous sur : http://www.casinodeparis.fr

Voir :
A partir du 14 mars au Musée Rodin de Meudon à 30mn de Paris, les amoureux de photos et de sculptures ne manqueront l’exposition consacrée à Robert Doisneau. La familiarité de Doisneau avec le musée Rodin a suscité l’envie de montrer son oeuvre à travers les liens étroits qui l’unissaient aux sculpteurs et à la sculpture. Les trente tirages présentés donnent un aperçu de la richesse de ce thème. À l’occasion de reportages, de commandes, de rencontres fortuites ou amicales, le photographe fréquentera, tout au long de sa carrière, de très nombreux ateliers de sculpteurs parmi lesquels César, Giacometti, Niki de Saint Phalle , Voisin et bien d’autres
Pour plus d’informations : http://www.musee-rodin.fr

Vous avez jusqu’au 27 avril pour aller voir les œuvres de Jeff KOON exposées au Centre Georges Pompidou. Une rétrospective qui d’après Bernard Blistène, directeur du musée national d'art moderne, entend faire le bilan d'un indéniable « grand œuvre », désormais indissociable de celui qui l’a façonné. Car le projet de Jeff Koons est, avant tout commentaire, une histoire et un rêve américains. Rendez vous sur www.centrepompidou.fr

Ecouter :
Au Zenith de paris, les fans de Robbie Williams ne manqueront pas d’aller l’écouter le 30 et le 31 mars lors de son Let Me Entertain You Tour ! Une occasion d’entendre ses plus grands hits au cours de ce spectacle qui aura des airs de best of. Pour réserver allez sur : http://www.le-zenith.com
Le 24 mars au Trianon, ceux qui aimaient danser sur « Red Red wine », « Kigstone Town » et j’en passe, courront écouter UB40, groupe britannique mythique des années 80. Star du reggae-pop …UB40 a vendu plus de 70 millions d’albums à travers le monde.
Pour en savoir plus, rendez-vous sur : http://www.letrianon.fr

Faire :
Les amoureux du terroir et de la gastronomie Française iront faire un tour le week-end du 14 et 15 mars à Pari Fermier, rue St Charles dans le XV° à Paris. Pari Fermier est un marché de plein air où vous pourrez vous balader tout en dégustant de bons produits proposés par une cinquantaine d’agriculteurs et producteurs fermiers !! Au menu : truites, fromages de chèvre, magrets de canard, confitures, pains bios, poulets fermiers, pommes, poires, miel, vin (Chablis, St Emilion, Savennière, Bordeaux...), cosmétiques, champagne, escargots, huiles d'olive, et tant d'autres !
Pour toute information rendez-vous sur http://www.parifermier.com

Bon mois de mars et Rendez-vous début avril !

Mars 2015 (Version Française)
Bientôt un tunnel pour désencombrer Genève ?
La Suisse s'apprête à vivre un week-end politique. Les citoyens de la Confédération sont en effet appelés aux urnes jusqu'à dimanche. Ils doivent s'exprimer sur l'initiative socialiste relative à l'adoption d'une caisse unique d'assurance maladie semblable à la Sécurité Sociale française.
Dans le Canton de Genève, les électeurs votent également pour l'initiative 152 proposée par l'UDC.
Celle-ci prévoit une traversée de la rade genevoise via un tunnel pour fluidifier la circulation.
Inscrite dans la constitution, cette réalisation interviendra dans les six prochaines années en cas d'adoption par le peuple Si cette initiative est largement combattue par la plupart des partis, le résultat du scrutin devrait être serré. Côté chiffres, beaucoup d'incertitudes également. Les partisans du « OUI » estiment à 550 millions d'euros les coûts liés au projet tandis que les militants du « NON » tablent sur une somme de 1,2 milliard d'euros.
Jeudi matin, plus de 100 000 électeurs s'étaient déjà prononcés, soit un taux de participation proche de 40 % . Très développé, le système de démocratie suisse permet de voter par pli postal, par voie électronique et dans les traditionnels bureaux de vote. Ces derniers fermeront leurs portes ce dimanche à midi. Ce sera la troisième votation consacrée à la traversée de la rade après celles de 1988 et 1996
Bientôt un tunnel pour désencombrer Genève ?
 
La chronique franco-suisse de Marc Schindler
Après une brillante carrière journalistique qui l'a vu passer avec succès de la presse écrite à la télévision, Marc Schindler coule aujourd'hui une retraite bien méritée dans le sud de l'Hexagone.
Installé depuis près de dix ans en France, ce passionné de l'information évoque avec simplicité son intégration et les différences interculturelles qui peuvent exister entre Français et Suisses.

Familier de cette double culture et avec un œil avisé sur la question franco-suisse, Marc Schindler donne quelques conseils aux Français qui souhaiteraient s'implanter en Suisse.

Au 1er janvier 2014, on dénombrait 160 000 français expatriés en Suisse. Inattendu, à la même date

La chronique franco-suisse de Marc Schindler
 
 
 
 
     
 
 

 

Nous Contacter 
 Suisse21.tv disclaims any responsibility for the content of infomercials and film coverage aired on Suisse21.tv