Logo suisse21.tv
Inscription Newsletter suisse21.tv
Reseaux Sociaux



 
Favoris et Partage

C’est une histoire anecdotique qui relève de l’énigme. Une habitante de Trébry dans les Côtes-d'Armor a reçu un courrier mentionnant qu'un véhicule de tourisme a été flashé par un radar à 119 km/h au lieu de 100 sur l'autoroute reliant Lausanne à Simplom, en Suisse. Après avoir été surprise d’avoir reçu le samedi de Pâques cet avis de contravention de la police cantonale de Vaud, cet habitante s’est interrogée. Car la plaque d'immatriculation correspond à celle du « petit tracteur Renault D22, sans cabine. On a changé la plaque il y a tout juste un mois et demi. Et ce jour-là, mon mari était à son travail, nous n'avons jamais été en Suisse », indique l’habitante de Trébry au journal Ouest France. L'amende de 109,10 € est à régler dans les 30 jours. Si les autorités helvétiques sont compétentes pour verbaliser les conducteurs de nationalité étrangère, confirme un gendarme, il faudra résoudre le mystère. Il s’agit peut-être de l’utilisation frauduleuse des numéros de la plaque d’immatriculation ou bien d’une erreur de lecture de l'appareil automatisé.

Contenu de la vidéo : C’est une histoire anecdotique qui relève de l’énigme. Une habitante de Trébry dans les Côtes-d'Armor a reçu un courrier mentionnant qu'un véhicule de tourisme a été flashé par un radar à 119 km/h au lieu de 100 sur l'autoroute reliant Lausanne à Simplom, en Suisse. Après avoir été surprise d’avoir reçu le samedi de Pâques cet avis de contravention de la police cantonale de Vaud, cet habitante s’est interrogée. Car la plaque d'immatriculation correspond à celle du « petit tracteur Renault D22, sans cabine. On a changé la plaque il y a tout juste un mois et demi. Et ce jour-là, mon mari était à son travail, nous n'avons jamais été en Suisse », indique l’habitante de Trébry au journal Ouest France. L'amende de 109,10 € est à régler dans les 30 jours. Si les autorités helvétiques sont compétentes pour verbaliser les conducteurs de nationalité étrangère, confirme un gendarme, il faudra résoudre le mystère. Il s’agit peut-être de l’utilisation frauduleuse des numéros de la plaque d’immatriculation ou bien d’une erreur de lecture de l'appareil automatisé.

Mots clés liés : Côtes-d’Armor, Vaud, Trébry, Lausanne, Simplom, Suisse, conducteurs, radar, plaque d’immatriculation, contravention, tracteur, Renault D22

Image pour les réseaux sociaux :
 
 
 
 
   

 

Nous Contacter 
 Suisse21.tv disclaims any responsibility for the content of infomercials and film coverage aired on Suisse21.tv