Logo suisse21.tv
Inscription Newsletter suisse21.tv
Reseaux Sociaux



 
Favoris et Partage

Cette nouvelle étape va réjouir les associations LGBT helvétiques. Mardi 25 septembre, le Conseil national suisse a adopté une loi visant à criminaliser les discriminations homophobes et transphobes, rapporte le journal Le Temps. Contrairement à la France, la Suisse ne comptait en effet à ce jour aucune disposition pénale punissant l'incitation à la haine et les discriminations en raison de l'orientation sexuelle ou de l'identité de genre. Cette « lacune » a été « plusieurs fois pointée du doigt à l'international, entre autres par l'ONU lors de son examen périodique et par la Commission européenne contre l'intolérance », rappelle le quotidien francophone suisse. En attendant le vote du Conseil des Etats - soit la Chambre haute suisse -, le député socialiste suisse Mathias Reynard a souligné le fait que « l'homophobie n'est pas un avis : c'est un délit. Un homosexuel sur cinq a tenté de se suicider, la moitié avant l'âge de 20 ans. Cette victoire lance donc un signal fort », a insisté l’homme politique.

Contenu de la vidéo : Cette nouvelle étape va réjouir les associations LGBT helvétiques. Mardi 25 septembre, le Conseil national suisse a adopté une loi visant à criminaliser les discriminations homophobes et transphobes, rapporte le journal Le Temps. Contrairement à la France, la Suisse ne comptait en effet à ce jour aucune disposition pénale punissant l'incitation à la haine et les discriminations en raison de l'orientation sexuelle ou de l'identité de genre.
Cette « lacune » a été « plusieurs fois pointée du doigt à l'international, entre autres par l'ONU lors de son examen périodique et par la Commission européenne contre l'intolérance », rappelle le quotidien francophone suisse.
En attendant le vote du Conseil des Etats - soit la Chambre haute suisse -, le député socialiste suisse Mathias Reynard a souligné le fait que « l'homophobie n'est pas un avis : c'est un délit. Un homosexuel sur cinq a tenté de se suicider, la moitié avant l'âge de 20 ans. Cette victoire lance donc un signal fort », a insisté l’homme politique.


Mots clés liés : Suisse, LGBT, France, Conseil national suisse, discriminations homophobes et transphobes, délit, Mathias Reynard, Le Temps, Conseil des Etats, homophobie, homosexuel, ONU, commission européenne contre l’intolérance

Image pour les réseaux sociaux :
 
 
 
 
   

 

Nous Contacter 
 Suisse21.tv disclaims any responsibility for the content of infomercials and film coverage aired on Suisse21.tv